RDC : Constant Mutamba demande à Tshisekedi de dissoudre l’Assemblée nationale

 

La Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo (NOGEC), un regroupement politique appartenant au Front Commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila demande au Président de la République de dissoudre l’Assemblée nationale.

Ce regroupement politique dont Constant Mutamba Tungunga est président national, « constate une crise persistante entre le gouvernement et la Chambre basse du Parlement ».

Ainsi, il se réfère à l’article 148 de la constitution qui stipule qu’en cas de crise persistante entre le gouvernement et l’Assemblée nationale, « le Président de la République peut après consultation du premier ministre et des présidents de l’Assemblée nationale et du sénat prononcer la dissolution de l’Assemblée nationale ».


Dans son adresse à la Nation le dimanche 6 décembre 2020, le président de la République avait brandi la menace de dissolution de l’Assemblée nationale, au cas où l’informateur ne parvenait pas à identifier une nouvelle majorité parlementaire.

Mais ce jeudi 28 janvier, l’informateur Modes Bahati a remis le rapport de sa mission au chef de l’État arguant que plus de 390 députés soutiennent désormais l’Union sacrée.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires