Ituri : Une structure de la jeunesse proteste contre la délocalisation d’une école dans la chefferie de Babila Bakwanza

 

Le conseil de la jeunesse de la chefferie de Babila Bakwanza, dans le territoire de Mambasa en Ituri, se dit « indigné » par la délocalisation de l’école Primaire Badengaido de la localité de Some, à près de 26 kilomètres au sud de Mambasa, par les autorités scolaires de la sous-division de Mambasa 2. Il l’a fait savoir le samedi 1er mai au cours d’un entretien avec la presse.

D’après Vincent Telamboli, président de ce conseil, cette école a été délocalisée vers les village de Teturi, à quarante-cinq kilomètres au sud de Mambasa sur « ordre des autorités scolaires ». Pour lui, cette décision constitue « un détournement de la mécanisation » de cette école et appelle les autorités à intervenir.

« (…) Le Conseil de la Jeunesse de la chefferie de Babila Bakwanza est préoccupé par le détournement de la mécanisation de l’école primaire Bandengaido 2 dans le village Some par les autorités de la Sous-Division de Mambasa 2 (…) depuis le mois d’octobre 2020 (…) Cette école est détournée de Some à Teturi et laisse l’école primaire Salambongo de Teturi non mécanisée à Some », déplore-t-il. Celui-ci « demande l’implication urgente » de l’administrateur de Territoire de Mambasa et des autorités scolaires provinciales afin de « remettre la mécanisation de cette école primaire dans le village Some ».

Il n’a pas été possible au média non-aligné d’avoir la réaction du chef de la sous-division incriminé. En effet, celui-ci est toujours détenu à la prison centrale de Bunia dans le dossier des classes fictives et le détournement présumés du salaire de quelques enseignants.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires