État de siège : Félix Tshisekedi mobilise gouvernement, politiciens, religieux, population, diaspora, société civile… à soutenir les FARDC

 

Les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont désormais en état de siège. Le Président de la République Félix Tshisekedi vient d’officialiser cette décision, à travers un message à la Nation diffusé le soir de ce lundi 3 mai 2021 sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC). Cet état de siège qui est donc décrété ce 3 mai prendra une durée de 30 jours.

Pour s’assurer de l’objectif de sa mesure (aborder de la manière la plus efficace qu’il soit, le problème d’insécurité dans l’est du pays), Félix Tshisekedi recommande au gouvernement « de ne manager aucun effort pour assurer la logistique nécessaire aux forces armées déployées au front ».

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a également mobilisé, la population, les hommes politiques, les journalistes, la diaspora… à soutenir efficacement les FARDC dans le cadre de l’État de siège déclaré dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, pour « mettre définitivement fin à l’insécurité ».

« (…) À la classe politique toute entière, de ne mener aucune action de nature à saboter ou à décourager nos forces armées. J’exhorte au peuple congolais d’adopter une attitude responsable à tous égards », lance t-il.

À lui d’ajouter, « aux hommes et femmes des médias, dappuyer à travers leurs programmes respectifs l’action des forces armées. Aux populations locales, de coopérer étroitement avec les autorités militaires déployées en dénonçant les ennemis du peuple et toute complicité… ».

Le premier citoyen congolais appelle à la solidarité de toutes les couches internes et externes vivant à l’étranger, avec le peuple de l’Est.

« Et de rester vigilant et attentif pendant cette période et plus que jamais à cette cause salutaire jusqu’au rétablissement total de la paix », conclu t-il.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires