Mai Ndombe : L’évêque d’Inongo appelle à un audit « urgent » de la gestion des ressources locales et fonds alloués à là province

 

L’Inspection Générale de finance (IGF) est impatiemment attendue dans la province du Mai Ndombe pour contrôler la gestion des finances de la province. Cet appel est lancé par Monseigneur Donatien Bafuidinsoni Maloko Mana, Évêque du diocèse d’Inongo le dimanche 2 Mai 2021, lors de sa sortie médiatique sur la situation politique dans la province du Mai Ndombe.

Cette déclaration a été faite après observation d’un climat de tension et de division qui émaille tous les échelons au sein de la population, « manœuvre alimentée par certains acteurs politiques en quête de positionnement, de popularité ou en mal d’ambition démesurée qui tourne à la mégalomanie ».

Monseigneur Donatien Bafuidinsoni Maloko-Mana a fait savoir que « la classe politique provinciale choisisse de s’adonner aux querelles et débats stériles alors même que la situation socio-économique de la population ne fait que se dégrader au jour le jour ».

Pour juguler ce « mauvais vent », il en appelle à un « audit urgent et sans complaisance de la gestion des ressources locales et autres fonds alloués à la province par les instances habiletées, en l’occurrence l’inspection générale de finances (IGF) pour que le respect des lois et du bien commun serve à bâtir réellement un état de droit ».

Il sied de rappeler que la goutte d’eau qui a fait deborder le vase, ce sont les escalades verbales occasionnés par les acteurs politiques de la province en conflits ces derniers jours.

Armand Minimio, à Inongo.

Lire aussi

Les plus populaires