REPACAV : « Village Reach » promet son appui pour le financement durable de la vaccination et appropriation de plan de transition polio dans le contexte de la COVID-19

 

« Village Reach » sollicite un partenariat avec le Réseau des parlementaires congolais en appui à la vaccination (REPACAV) dirigé par la députée Henriette Wamu dans le cadre du projet pour le financement durable de la vaccination et l’appropriation du plan de transition polio dans le contexte de la COVID-19 en RDC. Ce projet est appuyé par « UN Foundation » engagée à soutenir les actions de la santé mondiale, de la vaccination, de l’éradication de la poliomyélite et du renforcement des systèmes de santé.

C’est ce qui justifie la rencontre, le vendredi 07 mai au siège de « Village Reach » situé dans l’enceinte de Safricas entre les principaux animateurs de ces deux institutions. Au concret, cette organisation s’est engagée à appuyer le REPACAV dans la plaidoyer et suivi du budget national sur la vaccination et le plan de transition polio. Mais aussi appuiera la vulgarisation du plan de transition polio.

Lire aussi  Beni : la grève des prestataires de santé d'Oïcha suspendue

Pour la délégation du REPACAV conduite par Henriette Wamu assistée par les députés Patrick Mangay et Didier Ngabapele, ce partenaire va encore réduire la mortalité des enfants due aux maladies évitables par la vaccination. Étant les représentants du peuple congolais, les membres du REPACAV présents à ladite réunion ont promis de ne ménager aucun effort pour pousser les décideurs à mettre la vaccination des enfants parmi les priorités.


L’intégration des ressources et des infrastructures financées par la lutte contre la poliomyélite constitue un pilier essentiel de la stratégie finale de l’initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite. Elle ressort comme un concept clé du programme de vaccination 2030 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et du plan stratégique 2021-2025. Depuis mars 2020, l’infrastructure de la poliomyélite a été largement utilisée dans le cadre de la réponse de la COVID-19, apprend-t-on du REPACAV.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires