RDC : « les indicateurs en notre possession renseignent qu’il y aura un problème sur le processus électoral en 2023 » (Jerry Lubala)

 

Jerry Lubala, président du tout nouveau parti politique Nkita, qui a depuis quelques temps débuté une série de consultations dans les différentes institutions du pays pour en savoir un peu plus sur l’organisation des élections en 203, a été reçu en audience le jeudi 13 mai par l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la conférence épiscopale Nationale du Congo (CENCO) pour apprendre sur le mode de désignation des animateurs de la CENI mais aussi et surtout sur la réforme de la loi électorale.

 » Aujourd’hui nous sommes face aux confessions religieuses pour en savoir sur le mode de désignation et de la loi électorale qui est en débat sur la réforme », a-t-il fait savoir.

Ce dernier indique qu’au cours de cet échange avec Donatien Nshole, le secrétaire général de la CENCO lui a fait savoir que « les indicateurs en leur possession renseignent déjà qu’il y aura un problème sur le processus électoral en 2023 ».

Lire aussi  RDC : Ouverture ce mercredi de la session ordinaire de mars dans les deux chambres du parlement

Par ailleurs, le numéro un du jeune parti politique Nkita indique qu’il va prochainement consulter le premier ministre pour le plan de décaissement, le sénat et l’Assemblée nationale pour la loi sur la réforme.

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires