État de siège/Nord-Kivu : “Dans les semaines à venir, la situation va évoluer positivement” (Caucus des députés nationaux)

 

Le caucus des députés nationaux du Nord-Kivu a été reçu par le Gouverneur militaire, le Lieutenant Général Ndima Constant ce samedi 12 juin 2021 en ville de Goma.

Au cours de cette rencontre, il a été question de discuter au tour de l’évolution de l’état de siège prorogé à quinze (15) jours après qu’il venait de totaliser un mois. Après les discussions, les élus de la province du Nord-Kivu se sont dits satisfaits de leur entretien avec l’autorité provinciale.

Le député Singoma, Président du caucus des élus du Nord-Kivu a salué la décision du Président Félix Tshisekedi s’instaurer l’état de siège dans leur province. Il estime que, très prochainement, la situation sécuritaire sera déjà rétablie au Nord-Kivu.

“On a déploré chaque fois des tueries, des massacres de paisibles citoyens et ça devrait prendre fin. Aujourd’hui dans nos échanges, notre Gouverneur militaire nous a rassuré que tout est mis en place pour s’assurer que cet état de siège puisse nous ramener la sécurité. Nous pensons en tout cas que dans les semaines à venir, la situation telle qu’elle est, va évoluer positivement, et ceci pour le bien être de la population”, a-t-il indiqué.

Un mois après l’instauration de l’état de siège, les populations civiles continuent toujours à être massacrées par les combattants de plusieurs groupes armés notamment les Forces Démocratique Alliées (ADF) et d’autres mouvements au Nord-Kivu et en Ituri. Entre-temps, l’armée se dit « déterminée » à en finir avec ce phénomène qui a duré plus d’une décennie déjà. Les agglomérations les plus touchées par les attaques terroristes sont entre autres la ville et le territoire de Beni.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires