RDC : Un bastion des ADF bombardé, 45 combattants dont de “grands commandants” tués par l’armée à Beni

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir bombardé un bastion des Forces démocratiques alliées (ADF) dans la vallée de Mwakika en territoire de Beni, dans la province de l’Ituri.

Le porte-parole des FARDC à Beni, le lieutenant Anthony Mualushayi affirme que l’ennemi quittait ce camp pour aller s’attaquer aux populations civiles de la ville de Beni et des environs.

Au cours de ce pilonnage lancé le dimanche 08 Août dernier, l’armée informe que quarante-cinq (45) combattants ADF parmi eux de grands commandants ont été tués, précise Anthony Mualushayi.


“C’était le dimanche soir que nous avons commencé à pilonner les positions ADF et nous avons engagé nos troupes d’infanterie pour aller anéantir définitivement les rescapés ou d’autres blessés qui étaient sur La Haye 1 et 2. Aujourd’hui j’ai l’honneur de vous annoncer les corps vus, 45 ADF neutralisés parmi eux de grands commandants”, a dit Anthony Mualushayi au cours d’un point de presse ce jeudi 12 août à Butembo.

Cet officier de l’armée ajoute que ce bilan reste partiel car “la fouille continue”.

Depuis l’instauration de l’état de siège, l’armée a multiplié des opérations pour sécuriser les habitants dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Toutefois, l’ennemi ne cesse de s’attaquer aux populations civiles. Les morts sont toujours enregistrés lors des incursions rebelles. La dernière en date est celle du matin du mercredi 11 août à Kainama où au moins six (6) personnes ont été tuées par ces djihadistes.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires