Attaques contre les véhicules sur l’axe Luna-Komanda : Les prix des produits manufacturés prennent de l’ascenseur à Niania

 

Les prix des produits manufacturés et autres importés du Nord-Kivu prennent de l’ascenseur au centre des négoces de Niania, à près de deux cents (200) kilomètres à l’ouest de Mambasa, dans la province de l’Ituri.


Au cours d’un entretien avec ACTU7.CD, le président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), section de Niania, indique que cette flambée de prix s’explique par les attaques récurrentes contre les véhicules sur l’axe Luna-Komanda. Lambert Kighoma précise également que le prix de transport en voiture des marchandises a également augmenté.

« (…) Les prix ont augmenté dangereusement. Par exemple un kilogramme d’oignons qui coûtait deux mille cinq cents francs (2500 FC) auparavant revient actuellement à cinq mille (5000) ou six mille (6000). Un kilogramme de pomme de terre coûte aujourd’hui quatre mille cinq cents (4500) francs pendant qu’il se négociait bien avant à deux mille (2000) francs (…) », détaille Lambert Kaghoma.



Cet opérateur économique « appelle les autorités de l’état de siège à rétablir la sécurité sur l’axe Luna-Komanda » afin de « soulager les malheurs des populations déjà victimes des conséquences de la maladie à coronavirus ».

Suspendu pendant plusieurs jours, le trafic routier entre le Nord-Kivu et l’Ituri a repris il y a quelques jours. Pourtant, hier lundi 13 septembre 2021, deux (2) voitures ont été incendiées par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) sur le tronçon Luna-Komanda.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires