Kasaï-Oriental : Tony Mwaba inscrit la campagne « pas d’école sans banc » dans le souci de veiller sur la qualité de l’enseignement

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique a lancé la campagne « pas une école sans banc en RDC » le mercredi 06 octobre 2021 dans le territoire de Kabeya Kamwanga à quarante-cinq (45) kilomètres à l’ouest de la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental. Cette campagne sera pilotée par le Fonds pour la Promotion de l’Éducation Nationale (FPEN).


Selon Tony Mwaba, cette cérémonie fait suite à la gratuité de l’enseignement primaire. Il ajoute que cette campagne « pas d’école sans banc » s’inscrit sur la perspective de la gratuité, mais aussi de veiller sur la qualité de l’enseignement.

 » Notre mission est de consolider et pérenniser la gratuité de l’enseignement, une reforme combattue par ceux qui pensent que cette reforme n’a pas été planifiée. Cette gratuité a permis de ramèner des millions d’enfants sur le parcours scolaire et permettre aux parents de faire des économies (…) La campagne pas d’école sans banc s’inscrit sur cette perspective, de veiller aussi sur la qualité de l’enseignement. Ceci voudrait dire que notre Gouvernement a pris en main la question de l’amélioration des conditions socio-professionnelles des enseignants et élèves. En construisant de nouvelles salles de classe, l’équiper des écoles et réhabiliter certaines », a indiqué Mwaba Kazadi.


Le directeur général du Fonds pour la Promotion de l’Éducation Nationale, Jean-François Ekofo a, dans ses propos, rassuré que tout sera mis en marche pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves.

« (…) Et à la faveur de cette campagne, le Fonds pour la Promotion de l’Éducation Nationale pense que certains enfants éligibles à la gratuité qui hésitaient encore pourraient rejoindre l’école. Au total, 20.000 bancs seront distribués. Dans un premier temps, 6000 le seront pour la ville de Kinshasa, le Haut-Katanga et le Kasaï-Oriental « , a précisé le DG de FPEN.

Le Kasaï-Oriental comprend deux (2) provinces éducationnelles, dont la province educationelle du Kasaï-Oriental un et deux. Le territoire de Kabeya compte
deux (2) écoles maternelles, deux cents soixante-huit (268) écoles primaires et cent onze (111) écoles secondaires avec un total de mille neuf cents dix-neuf (1919) enseignants au primaire et mille deux cents cinquante-sept (1257) au secondaire.

Christian Ngeleka

Lire aussi

Les plus populaires