Nord-Kivu : Le calme enfin de retour dans la ville de Butembo

Un calme précaire règne dans la partie nord de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, depuis l’après-midi de ce samedi 13 août 2022. Cela arrive après des tirs entendus dans le milieu depuis six (6) heures de ce samedi. Sur place, les militaires étaient en train de dégager la nationale numéro deux (2) au moyen des kiosques et des troncs d’arbres. Circulation bloquée, aucun mouvement n’a été observé tout l’avant-midi.

Quelques jeunes qui tentaient de replacer des barricades sur la voie publique se sont vus dispersés par des tirs de sommation des éléments de FARDC (Forces Armées de République Démocratique du Congo).

Pendant ce temps, les habitants du nord de Butembo sont restés dans leurs maisons. La même situation a été observée à Mutsanga, Muthiri, Mihake y compris d’autres endroits. Au même moment, les habitants de ces entitées dénoncent le pillage de leurs biens par des éléments incontrôlés et des cas d’arrestation qu’ils qualifient « d’arbitraire ».


Cependant, les activités socio-économiques sont restées paralysées. Quelques vendeurs de vivres ont été visibles le long de certaines artères vers le soir de ce samedi.

Lire aussi  Maï-Ndombe/Banditisme urbain : 3 civils autochtones agressés par les "kuluna"

Pour rappel, lors des altercations survenues vendredi entre forces de sécurité et population, cinq (5) policiers et un (1) militaire sont tombés, trois (3) jeeps de la Police Nationale Congolaise (PNC) brûlées, un (1) poste de contrôle de la Police de Circulation Routière (PCR) et le bâtiment administratif du quartier Mukalangirwa incendié, oeuvres des jeunes manifestants.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires