Ituri : « Aucun corps sans vie n’a été retrouvé à Lumalisa » (Col. Maxime Tshishimbi)

 

Aucun corps sans vie n’a jamais été retrouvé dans le village de Lumalisa, à près de trente-cinq (35) kilomètres à l’est de Mambasa, dans la province de l’Ituri. L’administrateur militaire adjoint du territoire de Mambasa qui a effectué le déplacement dans cette localité « regrette que les rumeurs fausses aient augmenté la psychose au sein de la population ».

Le bilan livré par certains acteurs de la société civile en rapport avec l’attaque survenue le 13 août 2022, au village Lumalisa, sur l’axe Mambasa-Komanda, est faux. Après la descente effectuée dans ce village, l’administrateur militaire adjoint du territoire de Mambasa vient de confirmer à ACTU7.CD qu’aucun corps sans vie n’a été retrouvé.

À en croire le colonel Maxime Pombwa Tshishimbi, les recherches effectuées par les équipes de la Croix-Rouge n’ont pas abouti à la découverte d’un quelconque corps humain. L’autorité territoriale ajoute par ailleurs qu’aucun des habitants trouvés dans le village n’avait aperçu les assaillants. Le colonel Maxime Tshishimbi Pombwa « regrette que la rumeur créée autour de ce faux bilan ait causé la panique et la psychose au sein de la population ».

Lire aussi  17 morts dans une embuscade à Rumangabo : Le Gouverneur du Nord-Kivu rassure que des enquêtes sont déjà en cours

Auteur de ce bilan sur la voie des ondes, un membre de la société civile de Babila Bakwanza a été placé en détention depuis lundi 15 août 2022. Il a été libéré ce mercredi 17 août 2022. Contacté par ACTU7.CD, cet acteur de la société civile « regrette d’avoir été induit en erreur par des sources non fiables » et « promet d’accompagner les efforts des autorités à travers la diffusion de vraies informations ».

Dans la matinée de samedi 13 août 2022, de présumés combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont attaqué le village de Lumalisa située sur la route Komanda-Mambasa. Plusieurs maisons ont été incendiées et des dizaines de personnes prises en otage par ces rebelles. Ce mercredi 17 août 2022, quinze (15) personnes prises en otage par ces rebelles viennent d’être libérées par l’armée à Lolwa.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires