Occupation de Rutshuru par le M23/RDF : 3.325 jeunes s’enrôlent dans l’armée pour défendre l’intégrité territoriale

Préoccupés par l’occupation de certaines régions du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) par les terroristes du mouvement du vingt-trois (M23) soutenus par le Rwanda, trois mille trois cent vingt-cinq (3.325) jeunes se sont enrôlés dans les rangs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ce samedi 5 novembre.

La nouvelle est livrée à la presse par le Colonel Faustin Ndakala, directeur chargé de recrutement au sein de la trente-quatrième (34e) région militaire.

Cet officier de l’armée indique que parmi ces passionnés de l’esprit de paix et sécurité, figurent deux mille cent (2.100) de la partie Nord de l’entité provinciale et huit cent et huit (808) de la ville de Goma, chef-lieu de la province.


Il révèle que ceux qui se sont enrôlés à Beni sont cantonnés au Camp de Shiko, dans l’attente de leur enregistrement. Selon notre source, ces derniers subiront des tests d’aptitude physique et une formation professionnelle dans environ six (6) mois.

Lire aussi  Nord-Kivu : Une nouvelle incursion ADF fait au moins 7 morts à Beni

Dans son discours devant la nation, le Président Félix-Antoine Tshisekedi a sollicité l’appui de la jeunesse aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo afin de faire face à son oppresseur, le Rwanda.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires