Mutualisation des forces : L’armée ougandaise « appelle les groupes armés actifs en Ituri à déposer les armes »

Les groupes armés actifs dans la province de l’Ituri doivent déposer les armes et cesser toute violence. L’armée ougandaise (UPDF), en opération conjointe dans cette province avec l’armée congolaise, promet « d’écraser les miliciens réfractaires ».

L’information a été livrée par un haut responsable de l’armée ougandaise au cours d’un entretien avec la chaîne de télévision NBC. D’après ce haut responsable, l’armée ougandaise qui fait partie de la force régionale de la communauté de l’Afrique de l’Est (FRCAE) enverra en RDC, fin novembre, un « bataillon robuste dirigé par le colonel Walaka Heiroba pour combattre les forces négatives » qui ne déposeront pas les armes.

L’avertissement de l’armée ougandaise intervient au moment où des soupçons de soutien de l’Ouganda aux rebelles du Mouvement du 23 Mars (M-23) sont de plus en plus évoqués au sein de l’opinion dans la province de l’Ituri. Certains observateurs demandent à Kinshasa de « mettre un terme aux opérations militaires conjointes FARDC-UPDF » dont le bilan est jugé « trop mitigé ».


Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires