RDC : Les agents publics du secteur de transport mobilisent plus de 600 millions CDF pour soutenir les FARDC

À l’initiative du Ministre des Transports, Voies de communication et Désenclavement, Chérubin Okende, les entreprises publiques sous sa tutelle ont mobilisé, le jeudi 24 novembre, plus de six cents (600) millions CDF pour soutenir les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées au front. Les agents publics, cadres et dirigeants dans le secteur des Transports et Voies de communication ont apporté, par ce geste, leur appui à l’armée congolaise, mais aussi aux déplacés internes à la suite de la guerre d’agression dans l’Est du pays.

La manifestation a eu lieu au monument de l’unité à la place Royale à Kinshasa durant laquelle plusieurs entreprises publiques du secteur des transports ont positivement répondu à l’appel du Ministre Chérubin Okende, notamment l’OGEFREM (Office de Gestion du Fret Multimodal), la SCTP (Société Congolaise des Transports et des Ports), la RVA (Régie des Voies Aériennes), les LMC (Ligne Maritime Congolaise), l’OEBK (Organisation pour l’Équipement de Banana-Kinshasa), la RVF (Régie des Voies Fluviales), la CNPR (Commission Nationale de Prévention Routière) ainsi que l’autorité de l’aviation civile.

Pour le Ministre Chérubin Okende, ce geste fait suite à l’appel du Chef de l’État Félix Tshisekedi, mais surtout incarne, a-t-il ajouté, la philosophie de la souveraineté et la défense de la patrie.


Profitant de l’occasion, Chérubin Okende a appelé les congolais à l’unité. Ainsi, il a promis de se rendre à Goma pour remettre les fonds collectés aux FARDC et aux populations déplacées.

L’appel à la mobilisation générale et au patriotisme lancé par le Président Félix Tshisekedi n’a laissé indifférent aucun congolais. L’on assiste à une mobilisation tous azimuts de soutien aux efforts des Forces armées engagées dans les combats contre l’agression rwandaise via le M-23/RDF.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires