Enrôlement : Affiches et banderoles à l’effigie de Tshisekedi, un fonds de commerce ?

Débutée le 24 décembre de l’année dernière, l’opération d’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle se poursuit en dépit de quelques problèmes

techniques à minimiser.

Seulement voilà, l’occasion faisant le larron plusieurs leaders politiques, ceux d’opinions ou sympathisants des formations politiques, des personnalités indépendantes etc… sont entrés dans la danse. À chaque coin des rues dans les dix provinces qui forment la première aire opérationnelle, le répertoire est le même.
Affiches et banderoles à l’effigie de Tshisekedi appelant la population à s’enrôler, rivalisent d’ardeur et battent même campagne gratuitement pour ce dernier avant la période indiquée.


À première vue, une question taraude les esprits, le nom de Félix Tshisekedi crédité dans les sondages loin de ses challengers aux joutes électorales de décembre serait-il porte bonheur pour ces leaders dont la majorité convoitent sans nul doute des postes politiques ? À l’allure où vont les choses, la réponse ne peut être que positive.

Mais faut-il aussi croire qu’en utilisant le nom Félix Tshisekedi comme fonds de commerce, tout est acquis à l’avance ? C’est ici que les romains vont se poignarder dès lors que le peuple congolais s’est doté d’une certaine maturité à même de surprendre les vendeurs de vent. Dors et déjà, il convient de noter que le comportement de ceux qui ont précédemment bénéficié du suffrage populaire par vente de vent, ont déçu. D’où toute la raison de prédire la douche froide pour plusieurs prétendants.

Là dessus des spécialistes appellent la population à plus de vigilance pour ne pas tomber dans le piège des profiteurs de l’aura du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Nombreux se sont laissés faire au moyen de quelques modiques billets de banque mais ont fini par déchanter aujourd’hui pour avoir donné leurs voix à des. véreux.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires