Équateur – Processus électoral : Après avoir connu un accident pendant le travail, un contrôleur technique « abandonné par la CENI » (Alerte)

 

Un contrôleur technique provincial de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) section Bikoro, dans la province de l’Équateur, est victime d’un accident routier pendant la remise des clés des mis en jour version finale et la récolte des états des paies du première mois mais aussi les clés pour la sauvegarde des données au niveau de l’antenne. Il n’a jamais été assisté par cette institution d’appui à la démocratie depuis ce drame.

L’information est confirmée par Shimi Ngalaso, représentant des Agents Temporaires AO1, qui s’inquiète du fait qu’aucune assistance financière n’a été décaissée par la CENI pour Alexis Matadi Sukisa qui a connu plusieurs blessures depuis le 5 mars 2023. Il ajoute que les cinq (5) blessures graves sont à la main gauche et aussi une fracture au niveau de l’avant-bras, des écorchures au niveau de la tête, une plaie structurée à quatre (4) épingle à l’oeil gauche.

Lire aussi  Kasaï : Deux élus qualifient les propos de J. Makelele sur "le paiement des arriérés des émoluments des députés" de "mensonges honteux"

Au micro d’ACTU7.CD, il plaide pour une assistante urgente des autorités centrales de la CENI, car cet agent traverse des moments très difficiles.


Ce cas rappelle un autre dans l’antenne de Gungu, dans la province du Kwilu, où un contrôleur technique s’est fracturé le clavicule sur son chemin de retour. Il plaide, lui aussi, pour une assistance qui tarde toujours à arriver, bien que les autorités ont été saisies.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires