Lamuka : Muzito et Fayulu à couteaux tirés

Ça barde au sein de Lamuka, principale plateforme d’opposition politique en RDC. Entre Adolphe Muzito et Martin Fayulu, c’est la guerre froide. Les deux leaders se tirent dessus sans arrêt depuis un moment.

Pour ceux qui suivent les faits et gestes de Muzito et Fayulu, ils se souviendront que le malaise ne date pas d’aujourd’hui. Il remonte à l’époque où chacun a eu l’idée de se faire des alliances politiques. Muzito fit alors des avances au régime et Fayulu se montra ouvert à Kabila et à Matata. Dans un Meli-mélo sans commune mesure, les deux personnalités évolueront dans cette ambiance. Vint alors ce communiqué de Fayulu dénonçant l’existence au sein de Lamuka d’une commission électorale, une oeuvre du Camp Muzito qu’il accuse de ne plus faire partie de la plateforme créée à Genève à son temps par les sept leaders d’opposition. Et Muzito devint furieux.

Les militants de Lamuka n’en reviennent pas. Où va la plateforme disputée par les deux hommes qui avaient gardé la barque après la défection de leurs pairs ? Difficile de répondre pour l’instant, toujours est-il que tout présage l’éclatement. C’est une maladie des politiques RD- Congolais. La division au nom des intérêts privés et non du peuple.

Lire aussi  RDC : Éclaboussé dans une affaire de détournement, le Ministre John Ntumba condamné à démissionner (Article 166 de la Constitution)

À quelques mois des élections, Lamuka bientôt en lambeaux. L’histoire a tendance à se répéter en RDC. Pendant qu’ailleurs, les efforts sont fournis dans le sens de l’amélioration, au Congo Kinshasa, ceux qui sont censés servir d’exemple, passent le clair de leur temps à s’entretuer. Triste!

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires