Constant Ndima : « Je suis prêt à prendre l’avion à tout moment que le Chef de l’État mettra fin à l’état de siège »

 

Après sa tournée dans différentes communes des territoires de Beni et Lubero, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-géneral Constant Ndima Kongba a présidé une réunion du comité de sécurité urbain élargi aux commandants de grandes unités évoluant dans la région de Beni ce mardi 15 août 2023.

Il s’est montré reconnaissant et satisfait des efforts consentis par les services de sécurité à tous les niveaux dans la recherche de la paix. Il a invité tout le monde présent à maintenir le cap pour le retour total de la paix à Beni.

Le numéro un du Nord-Kivu a réitéré son engagement à mettre fin à l’activisme des groupes armés illégaux qui ne veulent pas adhérer au Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (P-DDRCS) et qui continuent à tracasser la paisible population, lui faisant payer des jetons.


État de siège

Parlant de l’état de siège, le lieutenant-géneral Constant Ndima est resté très flexible.

Lire aussi  Beni : À Oïcha, Sama Lukonde échange avec les autorités militaires sur la phase de consolidation de l'état de siège

‹‹ Il est aux ordres du commandant suprême et prêt à servir la nation partout sous le drapeau national (…). Je n’ai pas de valises dans ma chambre, donc je suis prêt à prendre l’avion à tout moment que le Président de la République mettra fin à l’état de siège. Mais pour l’instant, je continue mon travail comme Gouverneur ››, a indiqué le Gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Après la réunion du conseil urbain de sécurité, l’autorité provinciale est passé à l’étape de consultation. À l’hôtel Albertine de Beni/Boïkene, Ndima Kongba a reçu deux (2) protagonistes du mouvement Maï-Maï UPLC (Union des Patriotes pour la Libération du Congo) qui se disputent le leadership à Kalunguta, territoire de Beni.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires