Haut-Katanga – Eddy Kapend aux éléments de la 22è Région militaire des FARDC : « La mission de la Défense, c’est de protéger la Patrie »

 

Aussitôt nommé par ordonnance présidentielle, le nouveau Patron de la vingt-deuxième (22è) région militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) s’est mis à l’œuvre. Arrivé ce mardi 31 octobre à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, le Général de brigade Eddy Kapend n’a pas tardé de donner ses premiers mots aux éléments de l’Armée nationale.

« Je voudrais que tout le monde me comprenne une fois pour toutes : la mission de la Défense, c’est de défendre la Patrie. Lorsque nous tous, parlons le même langage, nous allons assurer à notre population la paix et la sécurité. Ceux qui ne veulent pas comprendre que la politique ce n’est pas la défense, devront faire la différence, ceux qui font la politique qu’ils la fassent dans le respect des lois et celui qui touche au domaine de la défense et de la sécurité, il doit menacer la sûreté de l’État, par conséquent l’Armée, la Police, les services de sécurité et la Justice seront à sa disposition », a-t-il dit aux FARDC de la 22è région militaire.

Lire aussi  Uvira : 3 morts dans une attaque d'hommes armés contre une position militaire à Kagunga

À cette même occasion, le Général Eddy Kapend a remercié ces soldats de l’Armée congolaise, avant de les appeler à l’apaisement à l’approche des élections.


« Dans l’entre-temps, sincèrement je vous dis merci de votre accueil et nous nous mettrons au service de la République pour la paix et la sécurité. C’est une période des élections, j’apprends dans les médias, qu’à gauche et à droite, il y a des tensions qui en principe ne devraient pas avoir lieu (…) », a-t-il laissé entendre.

Pour rappel, l’ex colonel Eddy Kapend était le principal accusé dans procès de l’assassinat de l’ancien Président de la RDC, Mzée Laurent-Desiré Kabila. Gracié en 2021 après vingt-et-un (21) ans d’emprisonnement, il gère désormais les quatre (4) provinces que compte l’espace Grand Katanga à la suite d’une ordonnance présidentielle qui l’ait nommé à titre exceptionnel Général de brigade et commandant de la 22è région militaire des FARDC.

Lire aussi  Lubero : vive tension à Kirumba après la découverte d'un corps d'un militaire décapité par des inconnus

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires