Nord-Kivu : Trois miliciens Maï-Maï dont un général autoproclamé capturés par l’armée à Beni

 

Les miliciens Maï-Maï qui terrorisent la population de Beni, dans la province du Nord-Kivu, sont cette fois-ci tombés dans le filet des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Le mercredi 7 février, ces hors-la-loi du mouvement “Banabateseke” alias “Article 64”, se sont affrontés aux Forces Armées nationales. Ce combat a éclaté, selon le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations militaires dans le secteur opérationnel grand Nord, alors que ces miliciens voulaient ravir l’arme d’un soldat au niveau du rond-point Mahili, sur la route Isale-Butembo, territoire de Beni.

Lors de l’échange des tirs, trois (3) de ces semeurs de trouble ont été capturés vifs par les FARDC. Parmi eux, un général autoproclamé Kambale Ndendo Nathanaël, chef de ce mouvement rebelle.


L’armée indique également avoir récupéré une arme de type AK47 au côté de plusieurs lances. C’est un calme apparent qui est de retour dans la région.

Lire aussi  Assemblée nationale : le VPM Kankonde devant la commission défense et sécurité

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires