Guerre au Nord-Kivu : L’armée congolaise annonce la reddition des soldats rwandais après les affrontements de Sake

 

Des soldats rwandais avec leurs armes se sont rendus auprès des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (RDC) ce mercredi 27 mars 2024, dans la province du Nord-Kivu, toujours en proie aux affrontements entre l’armée loyaliste et les rebelles du mouvement du 23 mars (M-23).

La nouvelle est annoncée, via le réseau social X, par le porte-parole de l’armée congolaise dans la province du Nord-Kivu. Le lieutenants-colonnel Guillaume Ndjike Kahiko affirme que cette reddition a eu lieu après la pression exercée par l’armée congolaise sur le M-23 et son allié rwandais.

« Suite à la pression des FARDC sur le front de Sake ce mercredi 27, les militaires Rwandais et leurs alliés du M23 se rendent en masse et déposent les armes », écrit le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu.


Sur la photo qui accompagne ces écrits, on peut voir deux (2) hommes portant les tenues de l’armée rwandaise qui seraient présentés aux autorités compétentes. Au cours d’une interview chez les confrères de Jeune Afrique, le Président rwandais n’avait pas démenti la présence de ses soldats sur le sol congolais. Malgré les multiples rapports des Nations Unies, le pays des mille colinnes reste dans sa logique.

Lire aussi  Agression rwandaise : Le M-23/RDF instaure des taxes dans les villages sous son contrôle (Société civile)

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires