Réhabilitation du Sénat : le torchon brûle entre Thambwe Mwamba et la sénatrice Bijou Goya

Appelé à répondre à la lettre lui adressée par la sénatrice de l’AFDC-A, Thambwe Mwamba s’en est pris à Bijou Goya durant la plénière et devant les sénateurs. Du haut de son perchoir, le président du Sénat a rappelé les nombreuses avances formulées à son endroit par la sénatrice de l’AFDC-A.

Le torchon brûle entre Alexis Thambwe Mwamba et la sénatrice Bijou Goya au point que le président du Sénat ne s’est pas empêché de s’attaquer à sa collègue qui, pourtant voulait juste voir clair sur la passation de marché des travaux de réhabilitation de la salle servant de cadre aux plénières.

Dans son intervention à haute voix, Thambwe Mwamba à dit tout haut que Bijou Goya cherchait son appui pour devenir questeur du sénat. « Vous m‘avez dit que nous allons nous faire du fric si vous êtes élue questeur du Sénat. Je vous ai répondu que je suis venu au Sénat pour y laisser mon empreinte et non pour faire du fric et que j’en avais pour vivre décemment et faire vivre ma famille », a affirmé le président du Sénat.


Pour Thambwe Mwamba, la candidature de Bijou Goya n’était pas la bienvenue pour le FCC qui, du reste, l’aurait rejetée.
« J’ai présenté votre candidature au FCC comme je l’ai fait pour beaucoup d’autres candidatures. Les autorités du FCC l’ont rejetée considérant que vous n’avez pas la compétence nécessaire pour cette fonction et que vous n’avez pas la moralité qu’il faut pour cette fonction », a insisté Thambwe Mwamba.

Lire aussi  30 juin 1960-30 juin 2021: Pr. Eugène Banyaku dresse un bilan négatif sur le plan politique après 61 ans d'indépendance de la RDC

Le président du Sénat ne s’est pas arrêté là. « Au moment de l’ouverture de la pré-campagne pour l’élection du bureau, vous êtes venus chez moi et à mon cabinet à plusieurs reprises pour demander le soutien à votre candidature comme questeur du Sénat. Je vous ai signalé que la décision n’était pas à mon niveau, mais au niveau des autorités du FCC », a-t-il vociféré regardant droit la sénatrice qui l’aurait invité à plusieurs reprises chez elle « pour boire du champagne, j’ai toujours refusé poliment et systématiquement ».

En dépit de sa réaction épidémique, le président du Sénat n’a pas abordé le problème dans le fond. Au contraire il n’a fait qu’ouvrir un dossier qui pourrait être riche en rebondissement du fait que Bijou Goya s’est emportée estimant que Thambwe Mwamba ne mérite pas le perchoir du Sénat.

Rachidi Mabandu Mikondo

Lire aussi

Les plus populaires