Kasaï : un employé de la société CJIC tué par balle par un policier à Kakumba

 

Un agent de la société chinoise China Jagxy Internationale coorporation (CJIC), a été tué par balle réelle, le mercredi 14 octobre 2020, pendant qu’il réclamé son salaire au camp des Chinois basé à Kakumba, à 62 kilomètres de la ville de Tshikapa au Kasaï.

Un travailleur joint au téléphone depuis la base, précise à ACTU7.CD, que plus de 300 employés qui exécutent les travaux de la route tronçon Tshikapa-Kamuesha sont virés, après avoir manifesté pour réclamer la prime du mois d’octobre.

« Nous sommes venus réclamer notre salaire depuis la semaine dernière, le responsable chargé de la paie de la société, nous avait renvoyé le lundi. Mais arrivés sur place, il a renvoyé pour mercredi. Venus selon le rendez-vous, il n’a pas tenu sa promesse au nom de la société. Quand nous avons commencé à faire du bruit, un soldat est venu nous chasser et a tiré des balles en l’air, et nous nous sommes dispersés. Il ne s’est pas arrêté là, mais nous a poursuivi jusqu’à tirer d’autres balles et l’une a touché l’un de nous”, a-t-il dit.

Lire aussi  Marche de l'UNC : Plusieurs militants déjà regroupés sur enseignement à Kinshasa (Situation à 9h00)

Pendant ce temps, plusieurs d’entre eux sont en brouse, et n’ont pas encore regagné leurs domiciles. Le corps sans vie de l’employé tué a été acheminé à la morgue de l’hôpital général de référence de Tshikapa.

Une semaine avant cet acte, les employés de la société CJIC, avaient manifesté pour réclamer le respect du protocole de paie et les arriérés du mois d’octobre.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires