RDC : l’union sacrée est le patrimoine commun des congolais (Tribune)

 

Avant toute chose, permettez moi de dire que l’union sacrée est le patrimoine commun des congolais puisque l’union sacrée de la République repose sur un substrat majeur qui n’est rien d’autre que « le vouloir servir le Congo et son peuple ».

Son initiateur, son excellence Monsieur le Président de la République a fait appel à tout patriote, tout celui qui veut mettre en avant plan le bien-être du peuple de le rejoindre dans cette barque.

Il a pris soin d’indiquer que le plus important, c’est le souci de voir le pays évoluer, et qu’il est prêt à travailler avec tous les fils et toutes les filles du pays épris de cet élan patriotique.


Il est curieux de constater, dans le chef de certains compatriotes un discours de division et d’exclusion. Il en est ainsi de ceux qui veulent fermer la porte de l’union sacrée aux congolais venant du front commun pour le Congo, comme pour chercher à mépriser ces derniers et à leur imputer tout le malheur du pays.

L’union sacrée est une dynamique, une nouvelle vision de gouvernance politique, elle ne saurait être créée sur base des dissensions et de conflits.

L’amour du Congo recommande en effet, la mise en commun des énergies car les défis à relever sont multiples.

Qu’importent nos origines politiques, il faut faire du bien-être du congolais notre cheval de bataille.

Et la vision du chef de l’État est d’y associer tous les congolais qui décident de changer de mentalité et de devenir des congolais nés de nouveau.

Tribune de Thierry Monsenepwo, cadre de la convention des congolais unis

Lire aussi

Les plus populaires