RDC : L’OASP élève Jean-Lucien Bussa au rang d’ambassadeur de la paix

 

Le Ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa, est élevé au rang d’ambassadeur de la paix par l’Observateur Africain pour les actions pérennes et les valeurs de la paix (OASP), au cours d’une cérémonie organisée en son honneur le samedi 10 avril à Kinshasa.

Jean-Lucien Bussa a remercié cette structure pour avoir jeté son dévolu sur sa personne en considération de sa vision et actions au sein de ce ministère. Il a, a cet effet, soutenu que ses réalisations ont été motivées par la bonne gouvernance depuis son accession au sein de ce ministère en 2017.

Beaucoup des faits marquants ont milité en faveur de Jean-Lucien Bussa. Il y a, entre autres, la mesure temporaire prise pour la limitation de plusieurs produits en vue de protéger et améliorer la contribution de l’industrie locale. Elle visait également à réduire la dépendance de la RDC vis-à-vis des produits étrangers.

Jean-Lucien Bussa a fait savoir que sous sa responsabilité, il a donné vie à la commission de la mercuriale des prix des produits à marché importé qui permet d’éviter aux producteurs congolais de vendre sur le marché international, lequel profite aux intermédiaires en déterminant le prix planché.

Dans cette même optique, le patron du Commerce extérieur affirme avoir assaini l’administration de ce secteur, qui a permis à l’État d’économiser des ressources et de réduire les charges notamment par l’identification des agents fictifs au sein de l’administration publique. Cette action a aussi permis de croître les motivations agents.

Hormis la création de l’Agence nationale de promotion et l’exportation, Jean-Lucien Bussa s’est également félicité d’avoir convaincu les sénateurs à adopter le projet de loi sur la création de la zone de libre échange continentale africaine, ZLECAF.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires