ESU : Reçus par le Ministre Nzangi, l’intersyndicale de l’administration promet de suspendre sa grève

 

L’administration centrale de l’Enseignement Supérieur et universitaire (ESU) pourrait bientôt lever sa grève déclenchée il y a de cela six (6) mois.

Reçus ce mercredi 28 avril 2021 par le nouveau patron de l’ESU Muhindo Nzangi Butondo, des représentants de l’intersyndicale ont promis lever cette grève, car ils ont vu dans ce nouveau ministre, la volonté politique.

« Nous avons été reçu à priori par son excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, au regard de la situation critique qui prévaut au sein de l’administration au sein de laquelle il est nommé. Cette situation est caractérisée par la grève qui a duré plus de six mois pour des raisons évidentes », a dit
Fernand Muteba, vice président de l’intersyndicale de l’ESU.

Et de poursuivre : « Parmi ces raisons, c’est entre autres le fait que les autorités qui ont oeuvré au sein de cette administration n’ont pas eu l’oreille attentive au cahier de charge qui a été déposé par les agents à travers l’intersyndicale. Le fait pour les autorités de n’avoir pas prêté oreille à ce cahier de charge à mis tous les agents et cadres en mal de pouvoir oeuvré, d’où la grève. »

Selon lui, ils ont annoncé au ministre Butondo officiellement que l’administration centrale du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire sont est en grève « et cette grève il l’a hérité ». Ils rassurent cependant lui avoir promis de suspendre celle-ci et permette au nouveau ministre de pouvoir œuvrer dans toute quiétude.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires