CEEAC : Mahamat Idriss Deby écrit à Sassou Nguesso pour justifier son absence aux assises de Brazzaville

 

Le Général des corps d’armée Mahamat Idriss Deby ne sera pas présent à la session extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) prévue le 4 juin à Brazzaville. Le Président du Conseil militaire de Transition, chef de l’État tchadien l’a signifié à Denis Sassou Nguesso dans une lettre dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.

« J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre datée du 27 mai 2021 par laquelle votre excellence a bien voulu me convier en personne à la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’État et de Gouvernement de la CEEAC prévue le 4 juin 2021 à Brazzaville », écrit Mahamat Idriss Deby remerciant « très sincèrement le Président congolais pour l’attention toute particulière que vous avez toujours accordée à mon pays le Tchad ».

Malheureusement, poursuit le Président tchadien, « je suis au regret de vous annoncer que, pour des raisons internes à mon pays, je ne pourrais faire le déplacement de Brazzaville prendre part à ce grand rendez-vous d’importance capitale ». A la place, il désigne M. Pahimi Padacke Albert, Premier ministre, chef du Gouvernement de Transition « à me représenter à ces assises et vous demande par ailleurs d’accorder foi et crédit à tout ce qu’il dira en mon nom ».


La CEEAC est une organisation internationale créée le 18 octobre 1983 pour le développement économique, social et culturel de l’Afrique en vue de la création des structures régionales pouvant progressivement aboutir à un marché commun.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires