Beni : Un militaire FARDC tué après avoir assassiné 2 officiers de l’armée à Mutwanga, la situation reste confuse

 

 

Deux (2) officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été tués la nuit du mardi 10 à ce mercredi 11 août à Mutwanga, chef-lieu du secteur de Ruwenzori en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Il s’agit d’un capitaine et d’un lieutenant qui ont été criblés de balles à bout portant par leur compagnon d’armes. Aussitôt, des crépitements des balles ont été entendus sur place. La population croyait à une incursion des rebelles ADF (Forces Démocratiques Alliées).

Les sources sur place renseignent que le même meurtrier a d’abord blessé sa concubine avant de commettre ce forfait.


Le matin de ce mercredi, la situation demeure confuse dans le chef-lieu du secteur de Ruwenzori. Les balles sont tirées un peu partout.

“Le militaire auteur du double assassinat vient aussi d’être tué”, confie à ACTU7.CD un habitant de Mutwanga sous couvert d’anonymat.

Pour l’instant, les activités socio-économiques restent paralysées dans cette partie située dans la zone opérationnelle des Forces loyalistes qui font face aux groupes rebelles principalement les Forces Démocratiques Alliées.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires