Sextape des élèves finalistes du collège Saint Georges : l’hôtel de ville initie une enquête pour identifier les auteurs

 

Une vidéo montrant trois élèves vraissemblement finalistes du secondaire en pleins ébats sexuels est en circulation sur les réseaux sociaux. Cette séquence, qui serait balancée par l’ONG Forum des éducatrices africaines (FAME), pourrait être réalisée dans un chantier de la ville le jeudi 2 août, au dernier jour des épreuves de la session ordinaire des examens d’État édition 2020-2021, suppose-t-on.


Cette vidéo, qui circule comme une traînée de poudre sur la Toile, montre deux garçons dont l’âge varie entre 17 et 18 ans et déshabillés à moitié, baiser leur collègue complètement déshabillée et d’un même âge approximatif. Une vraie scène pornographique entre élèves en uniforme bleu et blanc filmée par l’un de leur probablement à l’aide d’un téléphone portable.

Comme on peut s’attendre, ces images qui frisent les mauvaises mœurs et éducation, n’ont pas manqué d’alerter les autorités compétentes. En effet, l »hôtel de ville de Kinshasa s’est saisi de l’affaire. Le ministre provincial de l’Education convoque une réunion ce lundi 6 septembre avec les responsables provinciaux de l’éducation et promet une enquête pour identifier les élèves concernés et sanctionner.



Le ministre provincial de l’Education Charles Mbutamutu promet de tout mettre en œuvre pour que des personnes ayant participé à cette vidéo répondent de leurs actes.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires