A la demande de l’IGF, Budimbu ordonne la suppression des autorisations d’importation et commercialisation des 19 sociétés dans le Haut-Katanga pour contrebande

 

Le ministre national des hydrocarbures de la République Démocratique du Congo (RDC) a instruit le secrétaire général de son ministère afin de procéder au retrait temporaire des contrats de fournitures et à la suppression des autorisations d’importation et commercialisation des 19 sociétés dans le Haut-Katanga pour contrebande.


Selon la cellule de communication du ministère des hydrocarbures qui a rendu publique cette nouvelle le 10 octobre 2021 à Kinshasa, cette mesure vise à mettre hors d’état de nuire ces entreprises prises dans la contrebande et la fraude douanière.

« Dans une correspondance adressée au ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu, l’inspection générale des finances (IGF), par le truchement de Jules Alingete, sollicitait le 08 octobre dernier le retrait temporaire des contrats de fournitures des produits pétroliers et la suspension des autorisations d’importation et commercialisation des 19 sociétés opérant dans le secteur des hydrocarbures au Haut-Katanga visées par la fraude », peut-on lire dans ce document.



Et de poursuivre « faisant suite à cette sollicitation, le patron des hydrocarbures de la RDC a instruit le secrétaire général du ministère en vue de faire exécuter cette demande dans le souci de mettre hors d’état de nuire ces entreprises prises dans la contrebande et la fraude douanière ».

A l’en croire, ces entreprises ont jusqu’au 20 octobre 2021 pour s’exécuter dans le paiement à l’Etat de la somme due.

Il est prévu une réunion de clarification au cabinet du ministre des hydrocarbures ce 20 octobre avec les experts du ministère des finances et ceux de l’IGF ainsi que les deux délégués de chaque entreprise concernée.

Jérémie Descon Muambi

Lire aussi

Les plus populaires