A Nairobi, Christophe Lutundula négocie l’adhésion de la RDC à la Communauté des États d’Afrique de l’Est

 

La République Démocratique du Congo (RDC) sera bientôt membre de la Communauté des États d’Afrique de l’Est. À Nairobi, le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères a participé lundi 17 janvier 2022, à la cérémonie du lancement des négociations officielles entre la délégation gouvernementale de la République Démocratique du Congo (RDC) et l’équipe de négociation de la Communauté de l’Afrique de l’Est (C.A.E) au Kenya.


Dans son discours prononcé pour la circonstance, Christophe Lutundula Pen’Apala a affirmé que la conviction « profonde du Peuple congolais et de son Chef d’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est que l’adhésion de la RDC à la Communauté de l’Afrique de l’Est est un choix de raison puisqu’objectif, réaliste et conforme aux engagements pris tant au niveau de l’Union Africaine qu’à celui de la sous-région des Grands Lacs et des relations bilatérales avec les pays membres de la C.A.E ».

« Il est aussi un choix du cœur, car il s’agit d’une Organisation fondée sur la communauté de destin et les affinités culturelles entre des peuples frères », a-t-il dit dans son discours.



À lui d’ajouter, « c’est dans cet état d’esprit d’ouverture et consciente de nos responsabilités historiques devant les peuples de nos pays respectifs que la délégation congolaise se trouve à ce tour des négociations sur l’adhésion de notre pays à la C.A.E, tour que nous souhaitons vivement qu’il soit le dernier ».

Christophe Lutundula a rassuré le Président du Conseil des Ministres et le Secrétaire Général, que les experts de la RDC travailleront la main dans la main avec leurs homologues de la C.A.E « pour matérialiser notre ambition commune d’une Afrique de l’Est prospère et solidaire au sein d’une Afrique unie et forte et ce, jusqu’à la signature et à la ratification, très prochaine, du Traité de la Communauté ».

« Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président Tshilombo, Président de la RDC et Président en exercice de l’UA, et le Gouvernement de notre pays demeure confiant en l’avenir de notre région. En sus des raisons historiques, géographiques et économiques, il importe de rappeler aussi, à une telle occasion, que sur le plan idéologique, la RDC qui commémore aujourd’hui le 61è anniversaire de la mort de Patrice Emery Lumumba, l’une des figures emblématiques de la lutte pour la libération de l’Afrique, lâchement assassiné le 17 janvier 1961 par les ennemis de notre continent, est un pays panafricaniste. Elle est parmi les États fondateurs de l’OUA, devenue Union Africaine », a-t-il renchéri.

Avant de féliciter tous les artisans de l’évolution positive du processus « d’adhèsion de notre pays à la famille des peuples d’Afrique de l’Est, plus spécialement les Chefs des États membres, le Conseil des Ministres et le Secrétaire Général de la Communauté ».

« Cette adhésion constitue certainement une contribution substantielle de la C.A.E à la mise en œuvre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine, ZLECAF, qui repose sur les organisations sous-regionales », a conclu Christophe Lutundula.

Au terme de ces travaux, il est prévu qu’un rapport sera rédigé et soumis au Conseil de Ministres de la CAE pour adoption, avant d’être présenté aux Chefs d’Etat pour leur approbation. Ensuite interviendra la procédure d’adhésion sanctionnée par le vote d’une loi sur l’adhésion de la RDC a la CAE.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires