Christophe Lutundula représente la RDC au Forum diplomatique d’Antalya, en Turquie

 

Le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères séjourne depuis mercredi 09 mars en Turquie, pour participer au « Antalya Diplomacy Forum », qui se tient du 11 au 13 mars à Antalya, une ville du Sud du pays. Lors de la plénière d’ouverture, Recep Tayyip Erdoğan, Président de la République de Turquie s’adressera à l’assemblée.

Selon le service de communication de la vice-primature en charge des Affaires Étrangères, les participants poursuivront les travaux en panels. Les discussions se concentrent notamment sur les questions liées au leadership et la diplomatie, à la paix et la prospérité, à l’économie verte, à la gouvernance démocratique, au renforcement de la solidarité et à la promotion de la paix. Recoder la diplomatie, tel est l’objectif poursuivi par ce forum.

En effet, « Antalya Diplomacy Forum » est un rassemblement de haut niveau de professionnels qui traitent de la diplomatie tels que des dirigeants politiques, des diplomates, des faiseurs d’opinion ou des universitaires. Il présente une excellente plateforme pour les acteurs régionaux et mondiaux des sphères de la diplomatie, de la politique et des affaires pour échanger des idées et relever les défis internationaux.


Avec la participation de plus de 2000 invités comprenant des Chefs d’État et de gouvernement, des ministres des Affaires étrangères et des représentants de haut niveau des organisations internationales, le premier Forum diplomatique d’Antalya (ADF) a fourni et des communications fructueuses sur les questions mondiales et régionales entre les représentants de la politique, la science, les médias et les affaires.

Lire aussi  RDC : Mamta Murthi échange avec le Ministre des Finances sur l'appui de la Banque Mondiale pour le Dével. Humain aux secteurs de l'éducation et de la santé

L’ADF est devenue la première conférence organisée avec une participation physique et une participation remarquable dans la période post-pandémique et a été considérée comme un événement important dans le domaine de la politique étrangère et de la diplomatie.

L’humanité a besoin d’une diplomatie robuste pour résoudre les tensions, gérer le changement, faciliter l’adaptation et promouvoir la coopération.

Pour cela, la diplomatie doit rester innovante, efficiente et efficace. Elle exige à son tour des efforts composites de réévaluation, de réaffirmation et de restauration, en d’autres termes, un recodage.

Le recodage de la diplomatie implique également de trouver des moyens efficaces de communiquer les intérêts nationaux avec un langage, une perspicacité et un impact renouvelés, tout en faisant un usage intensif de capacités numériques innovantes et en évolution rapide. Atteindre une jeune génération fait partie des priorités. Le Forum diplomatique d’Antalya va continuer de servir de plateforme pour une discussion interactive et multipartite sur les aspects clés du recodage de la diplomatie en ces temps de changement.

Cette année, le Forum diplomatique d’Antalya intervient quelques semaines après le séjour du Président de la République de la Turquie en RDC. À Kinshasa, les deux pays avaient signé 7 accords de coopération, à savoir l’Accord-cadre militaire, le Protocole relatif aux aides financières, l’Accord de coopération sur l’industrie de défense, le Protocole d’accord sur la construction du Centre des finances de Kinshasa, le Protocole d’accord sur l’infrastructure et le transport fluvial sur le fleuve Congo et ses affluents, le Protocole d’accord pour la construction de 1.083 Km d’autoroute et le Protocole d’accord pour la construction de la ligne de chemin de fer Banana-Kinshasa.

Lire aussi  Crise en Ukraine : La visite du couple Royal Belge en RDC reportée sine die (Communiqué)

Lors de la XIIème conférence diplomatique, qui s’est tenue dans la capitale congolaise du 26 au 28 février dernier, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait communiqué aux hauts fonctionnaires de la diplomatie du pays sa vision en rapport avec notamment les relations de la RDC avec le monde. Un pays d’ouverture et qui s’est résolument engagé à participer de manière active à la résolution des défis du monde, leadership qui est à la base depuis l’avènement de l’actuel Chef de l’Etat à la base du réchauffement des relations diplomatiques entre la RDC et le monde.

La RDC « est ouverte au monde sans exclusive. Elle tend sa main à tout Etat qui est disposé à coopérer avec elle dans l’intérêt mutuel des parties et dans le respect de principes fondamentaux qui régissent les relations internationales, notamment ceux de l’égalité des peuples, de la souveraineté et de l’indépendance des Etats ; et qu’elle demeurera une terre d’hospitalité, d’opportunités et d’avenir pour tous ceux qui désirent y vivre ou y investir, dans le respect de ses lois et de son identité culturelle », avait annoncé le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de l’ouverture de la XIIème conférence diplomatique.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires