Lualaba : Plus de 100 sous-traitants reçoivent leurs attestations d’enregistrement à l’ARSP

 

Ce vendredi 29 avril 2022 à Kolwezi province du Lualaba, s’est tenue une cérémonie de remise d’attestations d’enregistrement des sous-traitants à l’ARSP.


Cette cérémonie s’inscrit dans la mission de l’Autorité de Régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) d’accompagner les sous-traitants à faire appliquer la loi fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé.

Plusieurs autorités de la province étaient présentes à cette cérémonie.


Dans sa prise de parole, le Directeur provincial de l’ARSP branche Lualaba, a indiqué que l’État congolais a mis à la disposition de l’ARSP deux outils juridiques puissants pour son bon fonctionnement.

 » Depuis son avènement à la tête de la République Démocratique du Congo son excellence Monsieur le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à qui nous rendons un vibrant hommage, ne cesse de mettre l’accent sur la création d’une classe moyenne congolaise. Elle passe par la sous-traitance dans le secteur privé qui constitue un important levier le développement des PME dont la création d’emplois n’est qu’une conséquence positive », a-t-il signifié.

Et de poursuivre, « partant de cette vision, l’État congolais a mis à la disposition de l’ARSP deux outils juridiques puissants pour son bon fonctionnement : la Loi 17/ 001 du 8 février 2017, fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé et ses mesures d’application. Ces deux outils sont indispensables pour la réalisation de nos objectifs ».

Danny Kabongo a en outre fait savoir que « le chef de l’État est très attentif aux questions liées à la sous- traitance ».

 » Notre programme de vulgarisation et de sensibilisation est mis en place pour que vous puissiez vous approprier ces outils qui constituent le soubassement même de nos activités. Le président de la République est très attentif à ces questions. Le compte rendu de la 38eme réunion du conseil des ministres du vendredi 28 janvier 2022 révèle son implication totale. Il ressort le paragraphe suivant : Le chef de l’État tient à faire bénéficier au pays les potentielles retombées de la mise en œuvre de cette loi, notamment dans la promotion de petites et moyennes entreprises congolaises. La promotion de la main d’oeuvre locale et le développement des chaînes de valeurs, » a-t-il déclaré.

L’entreprise sous-traitante Lambano full service SA chapeautée par Sabine Kamukitu et Clarisse Janvier a reçu son attestation d’enregistrement de l’ARSP à l’instar d’une certaine de sous-traitants.

Il sied de noter que l’enregistrement est gratuit et constitue l’unique manière d’être accompagné par l’ARSP en République Démocratique du Congo

 

Nancy Mbuyu à Kolwezi

Lire aussi

Les plus populaires