Explosion des bombonnes à Mombele : Non, il ne s’agit pas de produits So’gaz (Reportage)

 

Contrairement à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux, les bombonnes ayant explosé mercredi 27 juillet occasionnant plusieurs dégâts humains et matériels au quartier Mombele à Limete, ne sont pas des produits de la société de gaz (So’gaz).


Le constat a été fait le même mercredi dans la soirée par Actu7.cd.

Ayant appris cette nouvelle, la Vice-première ministre ministre de l’environnement Eve Bazaiba a dépêché sur le lieu son directeur de cabinet adjoint qui était accompagné du directeur général de So’gaz pour faire le constat.



« Nous venons ici de constater le niveau des dégâts causés par cet incident qui a énormément créé beaucoup de problèmes au sein de la population. Et comme mesure préventive, nous venons de demander au non de la vice-ministre, ministre de l’environnement et le développement durable que la police anti-incendie puisse évacuer toutes les bouteilles restantes dans la maison et même à l’extérieur de la maison, cela va faire qu’on puisse épargner la population des autres dégâts parce que nous ne voulons plus enregistrer des dégâts comme ça était le cas ce matin », a dit Pierre Mpiana Héritier, dircab de la VPM de l’environnement et développement durable.

Et d’ajouter, « en même temps, nous allons faire rapport à la hiérarchie pour voir comment est-ce que dans la mesure du possible on peut assurer la prise en charge des personnes qui ont été brûlées ou touchées et c’est ça le rôle de l’Etat. Nous voulons rappeler à toute la population congolaise de ne jamais se fier à des gens qui se comportent comme des hors la loi ».

« Quel que soit le secteur de la vie, il est important de se fier à des personnes ou à des entreprises reconnues par l’Etat. Aujourd’hui, le Ministère de l’environnement vient de renouveler son accord de partenariat avec la société SOGAZ, s’il y a des personnes qui se comportent comme des hors la loi, qui ne veulent pas être reconnues par l’Etat voilà ce que ça apporte comme conséquences et nous en tant que congolais, de bon patriotes, nous ne devons pas les appuyer en achetant leurs produits nous devons refuser cela la meilleure façon de contribuer à l’émergence de notre pays », a-t-il martelé.

Pour sa part Jean Louis Nsiku a demandé à la population d’utiliser les produits certifiés pour éviter ne pas s’exposer au danger.

« Vous savez que beaucoup de gens ne comprennent pas que nous sommes des professionnels dans ce secteur, nous nous respectons les normes de sécurité et c’est à base de ça que l’Etat congolais nous fait confiance. Si le Gouvernement par le biais de la Vice-première Ministre, Ministre de l’environnement nous fait confiance, c’est justement parce que nous nous respectons les normes sécuritaires. S’il vous plaît, utilisez les produits certifiés, utilisez les sociétés reconnues par l’Etat parce que vous allez aussi sécuriser les autres compatriotes et sécuriser les biens et la vie de la population », a souligné le DG de So’gaz.

Jeff Kaleb Hobiang

 

 

Lire aussi

Les plus populaires