Hausse de prix du carburant : Certains taxi-mans se disent « stupéfaits » et veulent hausser le prix de la course (Reportage)

Si le prix du carburant est revu à la hausse depuis vendredi soir, certains chauffeurs de taxi disent n’avoir appris la nouvelle que ce samedi matin. Quelques taxi-mans trouvés dans la commune de Barumbu pensent hausser le prix de transport, suite à ce réajustement de prix du carburant.

D’autres parmi eux estiment que cette hausse de prix du carburant vient envenimer la situation liée à leur recette, puisque, selon eux, il y a déjà la pénurie de carburant.

« J’ai appris la nouvelle ce matin, j’étais étonné. Je pense que je n’ai pas le choix que d’augmenter le coût de transport dès demain si le prix du carburant ne connaît pas de rabais », a confié un chauffeur de taxi au micro d’ACTU7.CD.


Depuis le matin, plusieurs stations-service n’ont pas fonctionné suite à cette hausse de prix. Certains de leurs tenanciers approchés par le média non-aligné disaient attendre que le nouveau prix soit appliqué dans leur pompe.

« Oui, il y a hausse de prix du carburant depuis hier [vendredi]. Un litre d’essence se vend maintenant à 2.695 FC et on arrondit à 2.700 FC. Alors pour l’instant, nous ne fonctionnons pas, nous attendons qu’on vienne modifier le prix du carburant dans notre machine avant de vendre, sinon, c’est nous qui serons perdant », a expliqué un pompiste d’une station-service à barumbu.

Selon le secrétaire général à l’économie, « ce réajustement des prix tient compte de l’évolution récente des paramètres de la structure des prix et vise également le maintien de l’équilibre du système d’approvisionnement du pays en produits pétroliers ».

Horace Tshimbawu, stagiaire UNIKIN

Lire aussi

Les plus populaires