RDC : Un projet d’une nouvelle Constitution déposé à la cour constitutionnelle

Dans une requête doctrinale adressée à la Cour Constitutionnelle il y a quelques jours à Kinshasa, des scientifiques congolais affirment que la guerre que connaît la République Démocratique du Congo (RDC), dans sa partie Est, est programmée et désirée par des étrangers à travers la constitution de 2006.

Selon le Professeur Kabissa, président de ce groupe de scientifiques congolais, leur requête a pour objet “ l’annulation de la constitution de 2006”, car dit-il, elle a été rédigée par des étrangers et pour les étrangers.

« Notre requête n’est pas politique, elle est purement doctrinale (…) Les désordres que connaît le pays dans sa partie Est ont été placés dans cette constitution. Une constitution élaborée par des étrangers pour les étrangers au détriment des congolais », a déploré le Professeur Kabissa.


Il a, par ailleurs dénoncé le fait que l’actuelle constitution de la République soit à la base de plusieurs confusions, notamment sur qui gère qui le pays dans son ensemble.

« (…)Des congolais meurent, la corruption prend de l’ascenseur en dépit des efforts fournis d’où la nécessité d’annuler cette constitution faite par les étrangers parce que l’histoire du Congo s’écrit au Congo par les congolais au nom de Lumumba et Simon Kimbangu», a-t-il déclaré.

À l’occasion, le projet de la nouvelle constitution élaboré par ces scientifiques a été déposé à la Haute Cour de la République.

La révision de la constitution de 2006 ou son annulation pour proposer un nouveau système politique congolais, semble une des préoccupations majeures de l’élite du pays. Le souci est de renforcer, notamment l’indépendance de la République, les acquis de la démocratie, l’intégrité du territoire national mais surtout la préservation des frontières intangibles de la RDC vis-à-vis de ses voisins.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires