Plus de 300.000 USD détournés dans le projet Bâtiment Jumelé au Kasaï : Le mea culpa de Dieudonné Pieme qui dit être prêt à démissionner

 

Le Congo des réalités. Après avoir dilapidé plus de 300.000 dollars américains dans le projet du bâtiment jumelé (assemblée provinciale et gouvernorat) et construction de la résidence du gouverneur, le gouverneur du Kasaï Dieudonné Pieme fait courageusement et sans honte ni scrupule son mea culpa. L’homme est même prêt à jeter l’éponge, selon un professionnel de médias basé à Tshikapa.

L’argent est sorti des caisses de la province sans rien faire. Une liberté de puiser qui étonne la galerie en ce moment où, l’IGF à les yeux braqués partout. La province du Kasaï par terre alors que l’argent du contribuable de ce coin du pays prend des destinations formidablement inconnues.

Pour Dieudonné Pieme, le contrat signé de gré à gré avec Master Info appartenant à un groupe d’expatriés chinois axé sur la réhabilitation du bâtiment jumelé et construction de sa résidence est un coup raté. Des propos qui crucifient le tonitruant chef de l’exécutif provincial du Kasaï. Pendant ce temps, il faut souligner qu’à son actif, aucune réalisation depuis qu’il a pris les commandes de la province du Kasaï. Dilapider USD 300.000 pour ses propres intérêts sonne le glas d’une gestion scabreuse de la province. Et se dire prêt à démissionner, ouvre aussi la porte à des poursuites judiciaires.


Trop c’est trop, estiment des analystes. Que des responsables politiques s’arment d’un courage aussi nu pour détourner les deniers publics même en ces temps où, l’autorité suprême fait de la lutte contre ce fléau son cheval de bataille, sonne de plus en plus comme un défi à son égard. Démissionner après dilapidation ou demander des excuses pour garder son fauteuil et continuer à détourner, est une moquerie cynique qui mérite sanction.

Lire aussi  Kinshasa Ngobila "le kinois catastrophique" déballe Godé Mpoyi "le venant"

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires