Kinshasa : Un bus Trans-Academia caillassé par des personnes non autrement identifiées à Masina

 

Des vitres brisés et un blessé, c’est le bilan de l’attaque d’un bus Trans-Academia ce week-end à Masina, commune de l’Est de Kinshasa la capitale. Un groupe de personnes non autrement identifiées a caillassé le bus qui transportait les étudiants.

À cet effet, la Représentation des Étudiants du Congo (REC) a condamné avec la dernière énergie cet acte impitoyable.

« La REC a appris, avec regret, l’attaque du bus Trans-Academia à Masina Pascal par des personnes non identifiées. La REC condamne avec véhémence ces actes de barbarie commis avec l’intention de remettre l’étudiant congolais dans la situation de difficulté de mobilité dont le Chef de l’État, Félix Tshisekedi se force de résoudre nuit et jour et dont les premières actions ont été la mise en circulation de ces bus destinés aux étudiants », a déclaré Christian Kalonji, président de la REC.


Christian Kalonji a, par ailleurs, invité la population à préserver ces bus mis à la disposition des étudiants congolais pour faciliter leur mobilité.

Lire aussi  RDC : Un Noël maussade pour les déplacés de Kwamouth et Bagata reçus à Bandundu ville

« La REC rappelle à l’opinion nationale en général et kinoise en particulier que ces bus sont un moyen de transport destiné aux étudiants et ne doivent pas faire l’objet d’attaque et l’on appelle à la conscience collective afin de protéger ces bus sûrement acquis », a-t-il ajouté.

Pour rappel, le Président Félix Tshisekedi avait, en février dernier, procédé à la mise en circulation de ces bus Trans-Academia. Un établissement public à caractère social dont l’objectif est d’organiser et d’assurer la mobilité des étudiants.

Cet établissement public a été créé à la suite de l’adoption du projet de décret adopté lors de la 41è réunion du Conseil des Ministres. Trans-Academia est l’une des promesses réalisées du Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires