Usurpation d’identité du joueur Kanga : La CAF reporte à nouveau son verdict sans fixer une nouvelle date

 

La commission jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) ne se prononce pas ce dimanche 16 mai sur la réserve émise par la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA). La requête de la RDC est initiée en rapport avec la prétendue usurpation d’identité du joueur Guelor Kanga ayant joué les éliminatoires de la CAN 2021 dans les rangs des Panthères du Gabon.

Toutes les sources contactées par ACTU7.CD et notamment les dirigeants de la FECOFA s’accordent à dire que ce verdict ne tombera pas ce jour. Nos fins limiers à la FECOFA affirment que la CAF, tout en reportant de nouveau le verdict, n’aurait pas pris les soins d’avancer une nouvelle date pour des raisons non expliquées. Ni le secrétaire général de la FECOFA et moins encore les membres de la Direction de communication de cette instance sportive n’a répondu à notre préoccupation quand à ce.

Lire aussi  Coupe de la CAF : Le match Marumo Gallants contre V. Club se disputera à huis clos, les arbitres Malgaches remplacés par les Comoriens

De toutes les façons, ce énième report de la CAF sur cette question est mal vu du côté congolais. La FECOFA, qui a fourni toutes les preuves possibles sur l’origine congolaise du joueur Guelor Kanga, de son nom de naissance Kiaku Kiaku Kiangani, tient à ce que l’affaire soit tirée au clair pour que les deux parties soient définitivement fixées sur leur sort. Le comité exécutif de la CAF, qui s’est pourtant réuni le samedi dernier à Kigali où il a pris plusieurs décisions, continuent d’entretenir le suspens sur le dossier de la RDC.


Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires