Kasaï-Oriental : La Nouvelle Société Civile Congolaise écrit à Kabila pour lui demander de rétablir le propriétaire du diamant de 822 carats dans ses droits

 

La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSSC) coordination du Kasaï-Oriental, a écrit au sénateur à vie Joseph Kabila, pour lui demander de rétablir Théodore Mbiya Kalala, propriétaire de la pierre précieuse de huit cents vingt-deux (822) carats, dans ses droits.

Dans une correspondance parvenue à ACTU7.CD le samedi 13 novembre, la coordination provinciale de la NCSS affirme compter sur le « sens de responsabilité » de Kabila Kabange, afin d’obtenir la restitution de ce diamant.

« Considérant votre sens élevé de responsabilité et votre carrure d’homme d’État, nous avons le privilège de vous faire entendre ce cris détresse de tout un peuple meurtri dont nous sommes les porte-voix et vous demandons de rétablir Monsieur Théodore Mbiya Kalala dans ses droits en restituant le diamant de plus de 800 carats ou à défaut, le payement du prix de sa valeur », peut-on lire dans ce document.


Cette structure rappelle, en outre, à l’ancien président de la République sa promesse faite à Mbiya Kalala en l’an 2006 de trouver une issue favorable au sujet dudit diamant après les élections qui ont lieu au cours de la même année.

Lire aussi  Nord-Kivu : En séjour de travail à Goma, Julien Paluku et Justin Kalumba visitent une usine de fabrication de chocolat "made in Congo"

« Lors de votre visite officielle à Mbuji-Mayi en qualité de Président de la République, vous aviez accordé une audience à Monsieur Théodore Mbiya Kalala accompagné des 13 chefs des confessions religieuses de la place qui vous avaient suffisamment exposé ce cas, tout en revendiquant vivement la restitution dudit diamant au propriétaire. Il s’avère que vous avez promis une issue favorable après les élections de 2006 », écrit-elle.

Par ailleurs, de 2006 à 2018, plusieurs démarches ont été entreprises par Théodore Mbiya. Il a rencontré plusieurs personnalités au nom de l’ancien Chef de l’État, partant de l’ancien ambassadeur itinérant de Joseph Kabila rencontré en 2011 jusqu’à Martin Kabuelulu, Ministre de Mines rencontré en 2015.

C’est en 2020 que Joseph Kabila initie une rencontre entre Théodore Mbiya et quatre (4) de ses émissaires. La rencontre avec Marcelin Cishambu, Théodore Mugalu, Masangu Mulongo et Martin Kabuya sous les hospices du président du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA) n’a abouti à « aucune solution malgré toutes les assurances données », écrit la NSCC.

Lire aussi  RDC : JB Mayo donne le go du séminaire des consultations pré-budgetaires exercice 2021

Pour cette structure citoyenne, cette demarche est intervenue après avoir entamé une procédure judiciaires au parquet général près la Cour Constitutionnelle et au parquet général près la Cour de Cassation au cours de la même année par le propriétaire de la pierre précieuse.

Pour tout dire, une plainte a été déposée à la Cour de cassation au mois d’août 2020 contre Joseph Kabila par Mbiya Kalala, propriétaire de la pierre précieuse. Ce diamant a été obtenu des travaux d’exploitation minière artisanale dans la mine de Mfumbu Kabuebue, à Bena Ciswaka, dans le territoire de Tshilengi, province du Kasaï-Oriental.

Christian Ngeleka, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires