RDC : Lancement du « séminaire Régional marquant le début des instructions de la 5ème Session Spéciale du CHESD » à Kinshasa

 

La Vice-Ministre de la Défense, Séraphine Kilubu Kutuna a, au nom du Ministre de la Défense Nationale et des Anciens combattants, lancé le jeudi 13 janvier 2022, le séminaire régionale marquant le début des instructions de la 5ème Session Spéciale du Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense (Chesd).


Ce séminaire de deux jours est placé sous le thème, « Politique de Défense et coopération Régionale en Afrique Centrale ».

Dans son mot d’ouverture, Séraphine Kilubu a indiqué que « cette session s’ouvre à un moment particulier où la RDC fait face à une insécurité persistante ».


A en croire la Vice Ministre, « pour faire face à la variété des menaces, chaque nation doit définir sa politique de défense ». Face à une menace transfrontalière, il faut une collaboration avec la region, ainsi la Vice-Ministre de la Défense « a à cette occasion invité les hauts cadres civils, auditeurs de cette session à approfondir leurs connaissances sur la politique de défense et la coopération régionale ». Elle a par ailleurs appelé ces auditeurs à faire montre d’excellence avant de déclarer ouvert ce séminaire.

Pour le Chef d’Etat-Major Général des FARDC, le Général d’Armée Mbala Musense Célestin, « la thématique choisie pour ces assises du Chesd qui est aujourd’hui le Centre Stratégique Régional de la Communauté Économique des États d’Afrique Centrale (CEEAC) rime avec la situation qui prévaut en RDC et dans la région, ce qui nécessite la mutualisation des forces ». D’où « l’approche nationale et régionale dans l’éthique de complémentarité justifie la mise en oeuvre du Chesd ».

Pour le Général Mbala,  » le Collège des Hautes Études de Stratégique et de Défense constitue donc une symbiose entre les armées de la CEEAC, la police, les Hauts cadres civils dans le but d’aider notre continent à trouver les meilleures stratégies pour sa défense et sa sécurité ».

Le numéro 1 de l’armée a saisi cette occasion pour rendre un hommage au Chef de l’État, Commandant Suprême des FARDC et de la PNC, Félix Antoine Tshisekedi qui ne cesse de ménager aucun effort pour appuyer la reforme des FARDC dans sa filière formation.
Auparavent, le Commandant Adjoint de cet établissement militaire, le Général de Brigade Sam Kabila avait brièvement dans son mot de bienvenue fait une présentation du Chesd.
Selon le Général Sam Kabila, le Chesd fonctionne sur fonds propre du gouvernement.
« Créé le 5 janvier 2016, le Chesd est le plus haut établissement d’enseignement militaire. Depuis sa création, le collège fonctionne sur fonds propre du gouvernement. Le Chesd a un partenariat avec l’Institut THEMIS, qui met à la disposition du Collège des intervenants de haut niveau qui viennent de la France pour dispenser les instructions », a-t-il indiqué.

Cet établissement a deux sessions : la session ordinaire qui nécessite d’être classée à l’ordre utile après concours d’admission et la session spéciale qui accueille des hauts responsables civils intéressés dans le domaine de la Défense et Sécurité.

« Depuis la 3ème session spéciale, le Chesd reçoit des auditeurs venant des pays membres de la CEEAC », poursuit le Général de Brigade Sam Kabila.
Pour lui, cette année le thème choisi dans ce séminaire fait partie intégrante de la formation et constitue le premier module de la formation de la 5ème session spéciale.

Cette cérémonie d’ouverture s’est déroulée à l’amphithéâtre Tchanzu de ce haut établissement d’enseignement Militaire de la RDC à Kinshasa.

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires