Assemblée Nationale : Et Mushobekwa pleura!

 

A malin, malin et demi dit une sagesse. Après la décision de l’Assemblée nationale d’invalider les députés dits absenteïstes, pleurs et grincements de dents se font ressentir dans le camp des députés invalidés, Marie Ange Mushobekwa tête de peloton.


Invalidée pour absences non justifiées, Marie Ange Mushobekwa crie au scandale. Citant la présidence comme source de son invalidation alors que selon elle, toutes les preuves de sa participation régulière aux plénières de l’Assemblée nationale ont été présentées à la commission. Curieusement, son nom figure sur la liste des invalidés. À voir les l’agitation créée par la journaliste convertie en politique on peut facilement conclure qu’il s’agit d’un coup violent administré à l’intéressée qui promet la raclée à ses bourreaux.

Et Marie Ange Mushobekwa pleura! Ses lamentations trouvent selon des annoncent, leur sens dans le chômage et privations des émoluments et autres avantages sociaux liés à la profession. Le robinet est donc bouché pour l’ancienne ministre des droits humains.


Aussi, les faits mis en sa charge, seraient-ils non vérifiables comme elle l’avance? S’agit-il d’un complot ? Mais qui en est le tireur de ficelles ? Un lot des questions auxquelles l’invalidée est appelée à répondre.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires