Situation sécuritaire au Nord-Kivu : Le Président de la République pour une solution militaire et diplomatique

L’agression de la RDC par son voisin rwandais a été au centre de l’adresse du Président de la République Démocratique du Congo (RDC) devant son gouvernement réuni, vendredi 17 juin 2022, en conseil des ministres.


À en croire le compte-rendu dudit conseil des ministres, le Président Félix Tshisekedi a dit sa détermination à ne ménager aucun effort pour que la paix revienne dans la province du Nord-Kivu où l’armée congolaise s’affronte aux forces armées du Rwanda agissant sous le label du Mouvement politico-militaire dénommé « Mouvement du 23 mars » (M-23).

« (…) Le Président de la République a tenu à rassurer le peuple congolais qu’il ne ménage aucun effort tant sur le plan militaire que diplomatique pour que la paix et la sécurité soient rapidement rétablies, et que les agresseurs soient boutés hors de notre territoire », résume Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et Porte-parole du gouvernement.


Dans sa casquette de commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), Félix Tshisekedi a également « salué la bravoure de nos vaillants militaires engagés aux fronts et le soutien manifeste dont la population congolaise fait preuve au quotidien ».

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires